Il peut arriver, selon les hébergeurs, que le mécanisme d’installation ne puisse pas configurer automatiquement le fichier « wp-config.php » nécessaire au bon fonctionnement de WordPress. Dans ce cas, vous devrez créer ce fichier et le compléter manuellement.

Voici la marche à suivre:

Lancez votre logiciel FTP y accéder à votre site.

Dans le dossier qui contient localement les fichiers d’installation WordPress, se trouve un fichier nommé « wp-config.php ».Sélectionnez-le, faites un clic droit dessus et cliquez sur « Edition ».
Le fichier qui s’ouvre ressemble à ceci :

// ** Réglages MySQL – Votre hébergeur doit vous fournir ces informations. ** // /** Nom de la base de données de WordPress. */
define(‘DB_NAME’, ‘votre_nom_de_bdd’);

/** Utilisateur de la base de données MySQL. */
define(‘DB_USER’, ‘votre_utilisateur_de_bdd’);

/** Mot de passe de la base de données MySQL. */
define(‘DB_PASSWORD’, ‘votre_mdp_de_bdd’);

/** Adresse de l’hébergement MySQL. */
define(‘DB_HOST’, ‘localhost’);

Vous allez devoir modifier les éléments ci-dessous.

‘votre_nom_de_bdd’: à remplacer par le nom de votre base de données;
‘votre_utilisateur_de_bdd’: à remplacer par l’identifiant de l’utilisateur de votre base de données;
‘votre_mdp_de_bdd’: à remplacer par le mot de passe lié à cet identifiant;
‘localhost’: à remplacer par l’adresse de votre base de données;

Veillez à bien faire attention de ne pas modifier ce fichier à d’autres endroits, car cela risquerait de créer des dysfonctionnements.

Une fois les modifications effectuées,Vous devez les enregistrer et renommer le fichier « wp-confog-sample.php » en « wp-config.php » .Ensuite, à l’aide de votre logiciel FTP, déposez-le dans le dossier d’installation sur votre site WordPress.

Les modifications sont prises en compte automatiquement.